Les bureaux du 33 Artois à Paris 8ème

Investissement / Asset et Property Management - Bureaux

Seconde opération de Foncière ATLAND en association avec PGGM à être livrée et louée dans le cadre de leur partenariat établi en 2016. L’OPPCI géré par ATLAND Voisin a pour objectif d'investir dans des actifs tertiaires en Ile-de-France.

Image
Image
facade-artois

Adresse
33 rue d'Artois
75008 Paris 


Surfaces
2.600 m² de bureaux en R+ 7
Etage courant de 300 m²
Jardin intérieur et terrasses de 260 m²
200 postes de travail + 200 personnes en ERP
18 places de parking 


Certifications
HQE™ Rénovation Bâtiment Tertiaires - Excellent
BREEAM® Europe Commercial 2015 - Very Good
WIREDSCORE - Silver


Architecte
MORRIS & RENAUD Architectes

AMO
Aliuta

Travaux
Legendre

VALORISATION " VALUE-AD "

  • Repositionnement de l’immeuble post-haussmannien sur le plan technique, fonctionnel et environnemental en un actif haut de gamme sur son marché.
     
  • Rehabilitation et restructuration de l'immeuble en mettant en valeur ses principaux éléments patrimoniaux.

    Adaptation aux exigences actuelles en terme de fonctionnalité de bureaux, d’équipements techniques et de fluidité des espaces tout en préservant la qualité des décors et des volumes.
     

  • Signature d'un bail de 9 ans ferme avec le groupe BARRIERE qui installe son siège social.

 

Le communiqué du lancement de la restructuration

Le communiqué d'annonce de la location de l’immeuble 33 Artois à Paris par le groupe Barrière

+ 10
%

De surface utile : 2.400 à 2.600 m²

Septembre 2017

Acquisition de l'immeuble

Juillet 2020

Livraison 

En 1923, Evremond de Saint-Alary devient le propriétaire du terrain du 33 rue d’Artois et confie la construction à Paul Farge d’un hôtel aristocratique classique.

1942, la cession de l’immeuble annonce la fin progressive de l’occupation bourgeoise, ainsi, des bureaux, des salles de réunion ou d’archives remplacent désormais les pièces d’habitation.

Image
Image
saint-alary_proprietaire.jpg

Saint-Alary propriétaire

Image
Image
plan-facade-sur-rue-33-rue-dartois.jpg

Dessin de façade sur rue du 33 rue d'Artois

Image
Image
Jonathan Azoulay

Le 33 Artois devait être réhabilité par son ancien propriétaire en hôtel quand nous l’avons acquis en 2017.
L’architecture de l’immeuble, sa structure d’hôtel particulier et sa taille étaient idéales pour en faire un immeuble “siège”, et c’est ainsi que nous avons imaginé sa restructuration, avec un objectif très ambitieux en matière de performances environnementales. 

Les contraintes de l’existant ont fait de cette opération un défi à la fois architectural et urbanistique, relevé avec brio, de la conception à la livraison, par nos équipes. Le groupe Barrière, séduit par l’emplacement et la qualité du projet, a décidé, plus d’un an avant sa livraison, d’y implanter son siège
 

Jonathan AZOULAY  
Directeur Général Adjoint – Asset Management ATLAND Voisin

Image
Image
rdc-enrichi.jpg

Projet de transformation du rez de chaussée

“ Tout en soulignant la qualité architecturale de l’existant, il s’agissait aussi d’optimiser le bâtiment du 33 Artois. Tout d’abord, par la conception de surfaces supplémentaires et la métamorphose des espaces, grâce à des interventions contemporaines. Ensuite, par la mise en œuvre d’un outil technique et fonctionnel de haut niveau. Enfin, par la création de “valeur verte“, octroyant au bâtiment une réelle plus-value en termes de performance environnementale. 

Le 33 Artois incarne désormais une élégance parisienne, sans ostentation, à la fois intemporelle et tournée vers l’avenir. ”

MORRIS & RENAUD
Atelier d’architecture

 

 

Image
Image
pers-jardin.jpg

Perspective  jardin

Le 33 Artois est entré dans le XXIe siècle grâce à une intervention architecturale à la fois audacieuse et respectueuse du contexte historique, prenant en compte l’avis de la Ville de Paris, des Architectes des Bâtiments de France et de la Commission du Vieux Paris. Dans un environnement urbain à forte densité, l’emprise du chantier était problématique. Nous avons dû travailler de manière coopérative avec nos voisins surtout pendant les travaux de gros œuvre, et ce dans le respect des normes environnementales.

La transformation du sous-sol en un vrai étage lumineux a constitué une des forces majeures du projet, tout comme les volumes très ouverts à chaque étage qui ont permis un cloisonnement libre. ” 

Jonathan CORNEA
Asset manager Foncière Atland

 

 

Image
Image
ouverture-des-murs-porteurs-dans-les-etages.jpg

Ouverture des murs porteurs dans les étages

Image
Image
ouverture-dans-le-jardin-pour-creation-du-patio.jpg

Ouverture dans le jardin pour création du patio

Image
Image
elargissement-des-cours-anglaises-pour-creation-des-circulations-verticales.jpg

Elargissement des cours anglaises pour création des circulations verticales

Image
Image
renovation-de-lescalier-dhonneur.jpg

Rénovation de l'escalier d'honneur

“ Le chantier du 33 Artois, qui a mobilisé une équipe de cinquante personnes durant seize mois, a représenté une opération-défi avec des contraintes fortes. Techniques d’une part, liées au programme et aux caractéristiques du site, contextuelles d’autre part eu égard aux conditions de travail imposées par la crise sanitaire.  

Chaque étape du projet a exigé de nombreuses mises au point et une organisation millimétrée. Ainsi, l’escalier menant au 1er étage a été reconstruit à l’identique et restauré avec ses pierres d’origine.

De même, il nous a fallu décaisser le rez-de-patio sur soixante centimètres afin de récupérer le maximum de hauteur et de lumière naturelle. La partie la plus complexe des travaux s’est avérée être la protection du salon d’honneur de l’eau et des vibrations pendant toute la durée du chantier.
 

Agnès PAYEN
Ingénieure Travaux Principale Groupe Legendre

Image
Image
creation-dun-extension-sur-le-jardin.jpg

Création d'une extension sur le jardin